Blog pour avancer et évoluer, écrit par une thérapeute en relation d'aide, pour travailler sur vos émotions et surmonter vos blessures de la vie, améliorer vos relations amoureuses et vos relations avec les autres, pardonner, grandir, oublier le passé, réussir dans la vie, vous protéger des personnes toxiques.

Rechercher dans ce blog

lundi 9 décembre 2013

Comment surmonter une rupture amoureuse ?



La rupture, quand elle n'est pas choisie, est un véritable tsunami pour celle qui est rejetée.

Une profonde injustice, une douleur, un sentiment d'impuissance...

Un deuil. Il ne vous aime plus, et vous l'avez perdu.

Et comme tout deuil, il y aura des étapes à vivre pour reprendre goût à la vie et...croire de nouveau à l'amour.

On ne peut pas imposer l'amour, on ne peut pas imposer à quelqu'un de rester dans une relation s'il n'en n'a plus le désir.

On est obligé de laisser partir, et ça fait très mal.

Ce qui fait très mal, c'est de résister à ce qui est, ne pas admettre la réalité, ne plus "posséder" l'autre (on ne possède jamais quelqu'un...) ne plus faire "un couple".

Il faut ACCEPTER que la REALITE EST AINSI.

On ne peut jamais vraiment comprendre pourquoi une personne désire cesser une relation amoureuse.

Notre point de vue n'est pas le sien et peut-être l'autre ne dira-t-il jamais la VRAIE raison, pour autant qu'il la comprenne lui-même...!

Parfois l'autre nous charge, met la faute sur nous, pour se déculpabiliser...

Il y a rarement une explication rationnelle, autre que "je ne t'aime plus..."

Mais une femme a besoin, encore et encore, de connaître les détails, savoir, comprendre....

Il est inutile de se culpabiliser, mais faire une examen de conscience lucide et si possible, neutre...

Pour faire durer une relation, il faut être deux, et CHACUN A SA PART DE RESPONSABILITE pour que la relation fonctionne.

Ce n'est pas TOUT à la femme de faire, si l'autre ne fait pas preuve d'engagement et d'investissement, la relation est bancale et un jour ou l'autre, l'homme va partir...

Et le danger, si la femme en fait trop, est qu'elle étouffe l'homme....

Il faut lui laisser de l'espace, pour qu'il puisse s'investir, pour qu'il puisse venir vers vous...

C'est toujours le même principe de "suis-le....il te fuit......Fuis-le, il te suit...."

Quand l'amour est fini, il faut garder sa dignité, ne pas supplier, harceler, argumenter....Car il va s'éloigner encore plus.

On a le droit d'exiger une explication, oui, mais inutile d'y revenir sans arrêt, car bien souvent, l'explication que donne l'homme ne reflète pas toujours la vérité fondamentale....il veut peut-être se protéger, nous protéger, ne pas tout révéler...

Il vous dira les raisons, dans les grandes lignes, et peut-être ne saurez-vous jamais POURQUOI au juste il ne vous aime plus.....

C'est ainsi, et parfois, c'est inexplicable....

Il ne sert à rien de se justifier à l'infini ni de faire pitié....pleurer devant lui pour l'attendrir est un très mauvais plan...la pitié n'est pas de l'amour, et on pense parfois qu'il doit savoir combien on souffre. Il le sait certainement, et voudra fuir encore plus loin pour ne pas être spectateur de cette souffrance qu'il a causée.

Un homme qui revient par pitié ou par culpabilité, va repartir peu de temps après....

Plus vite on disparaît et on se fait oublier, plus on a de chances de lui laisser un bon souvenir, et peut-être même une certaine nostalgie...

S'il doit revenir, ce sera PAR AMOUR et librement, parce qu'on lui manque, parce qu'en créant le vide dans sa vie, il pourrait s'apercevoir qu'il est encore moins bien sans nous....C'est la seule chance.

Sinon, du balai!! Plus on harcèle ou tentons de le reconquérir, plus longue sera la cicatrisation!

Il faut travailler sur soi pour reconstruire notre estime de nous-même.

Ne pas se voir ou se juger à travers le regard de celui qui nous a abandonné..

Ce n'est pas parce qu'il ne nous aime plus que ce que nous sommes a changé ou que nous ne valons plus rien.
Courage! redressez la tête et ayez conscience de votre valeur!
Pour recevoir directement par mail tous mes articles dès leur parution (1 à 2 par semaine), par mail, vous pouvez vous ABONNER dans le menu à droite du site, en haut. 
Merci de votre fidélité !

Rédigé par Josette Sauthier, copie interdite 
Le Nirvana Josette Sauthier
www.josettesauthier.ch


5 commentaires:

  1. Tellement carré,
    tellement juste,
    tellement réel,
    tellement incompréhensible,
    tellement humiliant,
    tellement insurmontable,
    tellement difficile,
    tellement seul,
    tellement vide,
    tellement seul,
    tellement... long...
    Mais tellement de volonté de vivre ma vie que j'y arriverai... forcément!

    De toutes les façons il n'y en a qu'une qui marche à fond, c'est de vivre l'instant présent...

    Merci Josette pour tout ce que tu m'apportes, à moi et à tous les autres.
    Christian

    RépondreSupprimer
  2. merci, des paroles que j'avais besoin de lire dans ce moment de questionnement.

    RépondreSupprimer
  3. Une relation saine est basée, bien entendue sur un engagement sincère entre les deux partenaires. Vo
    ici ce qu'un ami très sage m'a déjà écrit comme conseil:
    Ne bâtis jamais rien en construisant sur les bases de l'illusion. Car tout ce qui est bâti ou fondé sur l'illusion finit toujours par s'écrouler au contact de la Vérité. D'où l'importance de présenter son Coeur à l'autre comme un livre ouvert ( rien à cacher, pas de " zones d'ombres " à masquer )...... Si l'autre n'est pas conscient de l'importance de cette ouverture de Coeur qui est le ciment d'une relation Amoureuse saine et durable, c'est que l'autre est soit : vraiment somnolent spirituellement ou peut-être non-investit complètement dans une relation Coeur à Coeur.

    RépondreSupprimer
  4. Cette douleur est tout aussi présente lorsque nous quittons notre partenaire alors que nous l'aimons. Une relation ne se termine pas nécessairement dû fait que celui qui laisse ne ressent plus d'amour! J,ai quitté mon dernier conjoint mais pas parce que je ne l'aimais plus. Au contraire! J'étais éperdument amoureuse de cet homme mais je n'étais plus heureuse dans cette relation. Le cheminement est quelque peu différent de ce que vous décrivez dans cet article quoi que véridique et juste.

    RépondreSupprimer
  5. Tellement vrai... Mais,
    Celui qui subit la rupture n'est pas plus malheureux que l'autre. J'ai rompu et Dieu sait comment je l'aime... ms notre relation était base sur du mensonge...Il souffre mais je souffre autant que lui.

    RépondreSupprimer