Blog pour avancer et évoluer, écrit par une thérapeute en relation d'aide, pour travailler sur vos émotions et surmonter vos blessures de la vie, améliorer vos relations amoureuses et vos relations avec les autres, pardonner, grandir, oublier le passé, réussir dans la vie, vous protéger des personnes toxiques.

Rechercher dans ce blog

dimanche 14 décembre 2014

Le jugement des autres n'est pas la vérité


Le jugement immédiat est presque un réflexe. Lorsqu'on rencontre quelqu'un pour la première fois, on veut le faire entrer dans une catégorie, lui coller une étiquette, souvent juste en fonction de son apparence, de son habillement, sa corpulence, sa voiture, son sac à main, etc. 

Les mauvaises langues disent que les femmes, lorsqu'elles regardent les autres femmes, n'ont qu'une question instantanée et sous-jacente : "elle est mieux que moi ou elle est moins bien que moi"?. Le oui ou le non serait quasi instantané, après balayage de haut en bas d'un regard acéré comme un rayon laser en un dixième de seconde sans rien laisser passer ni pardonner, bien sûr !

Ne dit-on pas que tous les artifices dont usent les femmes ne sont pas seulement pour attirer les hommes, mais d'abord pour rendre jalouses les autres femmes ? Observez, lorsqu'une belle femme entre dans un lieu public, comment réagissent les autres femmes ! Ou à la plage ?  Vous verrez ce regard laser évaluateur et vous pourrez aussi lire la réponse : le dépit ou le triomphe !


Il y a, inconsciemment, un OUI ou un NON qui se joue à l'intérieur de nous, en une fraction de seconde. Je m'ouvre ou je me ferme. Cette personne est digne d'intérêt VS elle ne m'intéresse pas.

Même si l'apparence est ce qu'on voit en premier, et d'un rapide coup d'oeil, il ne reflète pas toujours ce que la personne EST, mais ce qu'elle veut FAIRE CROIRE qu'elle est ! Il est difficile de connaître vraiment quelqu'un, dans tous ses aspects, dans ses différences, dans les nombreuses facettes de sa personnalité.

On devrait prendre le temps d'observer, pour bien comprendre, et sans la juger, lui laisser le temps de se découvrir, de révéler le meilleur d'elle-même, lorsqu'elle sera en confiance.

Avez-vous déjà eu des expériences où vous avez jugé quelqu'un un peu négativement au premier abord pour l'apprécier par la suite ?
Sur quoi étiez-vous resté bloqué ? et qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis ?
Donnez à l'autre la chance de montrer ses qualités profondes, qui ne sortent pas toujours au premier abord.
Peut-être que vous l'intimidez ? peut-être que son vécu la rend méfiante, peut-être aussi n'est-elle pas dans un bon jour ?
"Ce qu'on juge, on ne comprend pas, et ce qu'on ne comprend pas, on rejette."
Je pense que presque tout le monde est sensible au regard des autres.
C'est pourquoi beaucoup cherchent à "coller" à ce qu'ils pensent que les gens attendent d'eux. Seule une personne qui a confiance en elle et qui s'assume totalement peut prétendre être totalement insensible au regard des autres et à leur jugement.

Je vous le souhaite. Chacun a le droit d'être qui il est, et chacun aussi a ses propres critères de jugement d'après ses intérêts à lui. Une personne qui est sensible aux signes extérieurs de richesses vous jugera "digne" de son monde si vous avez les mêmes "codes" ou marques que lui. Alors que pour une personne simple, les signes extérieurs de richesse lui feront penser que cette personne est superficielle.
Voyez comme les interprétations peuvent être différentes. Soyez vous-même et laissez les autres penser ce qu'ils veulent. Si vous êtes vous-même, vous plairez aux personnes qui vous correspondent.

Josette Sauthier, copie ou publication ailleurs interdite.








Le Nirvana Josette Sauthier www.josettesauthier.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire