Blog pour avancer et évoluer, écrit par une thérapeute en relation d'aide, pour travailler sur vos émotions et surmonter vos blessures de la vie, améliorer vos relations amoureuses et vos relations avec les autres, pardonner, grandir, oublier le passé, réussir dans la vie, vous protéger des personnes toxiques.

Rechercher dans ce blog

lundi 6 juillet 2015

Les fausses croyances qui nous empêchent d'être heureux



Je parle souvent, dans mes articles, des CROYANCES.
Elles n'ont rien à voir avec la religion.
Je veux parler des croyances que nous avons mises en place dans notre subconscient durant notre enfance.

Une situation a généré UNE REACTION. Et nous en avons tiré une conclusion, dans notre esprit d'enfant (quand je fais ceci, il se passe cela.)
Et cette réaction est restée ancrée en nous comme "la solution de survie dans cette situation.)
Et chaque fois, dans notre vie, quand nous nous trouvons dans une situation similaire, nous remettons en action le mécanisme de la toute première expérience, même inconsciemment.

 Exemple : quand je suis gentille, papa est content et je reçois des compliments, des câlins, des récompenses.
Ma croyance devient : pour que papa m'aime et s'aperçoive de mon existence, je dois être gentille, faire ce qu'il veut, me taire, rester tranquille, aller dans ma chambre, finir mon assiette etc. et pas ce que moi j'aimerais dire ou faire.

Et dans ma vie amoureuse, je reproduis avec l'Homme, ma croyance enfantine, je fais passer ses désirs et ses besoins avant les miens pour gagner son amour et son attention.
Pour qu'il m'aime, je dois être gentille, je le comble d'attentions, je le fais passer en premier, je fais toutes les concessions.

 Mais bizarrement, ça ne fonctionne pas, parce que j'en fais trop, je l'étouffe, et il part....et je recommence.

Cet exemple est basique et un peu simpliste, mais il y en a d'autres : mon frère ou ma soeur est brillant et réussit bien à l'école, mes parents en sont fiers et le citent en exemple. 
Moi j'ai beau faire tout mon possible, je ne me sens jamais à la hauteur, si je suis plus petite, je ne rattraperai jamais nos années de différence mais j'essaie quand même...je finis par baisser les bras, j'ai l'impression de ne pas exister, d'être nulle, je n'ai plus envie de faire des efforts. 

Ma croyance se met en place : quoique je fasse, ça ne servira à rien. 
Ou alors, je fais tout le contraire pour essayer "quand même" : dans ma vie professionnelle, je multiplie les heures supplémentaires, je cherche le petit détail qui tue, je deviens hyper perfectionniste et ne suis jamais satisfaite de mon travail, à mon avis, les autres valent mieux que moi....Et on peut poursuivre à l'infini...

Comment changer ce comportement ? 

D'abord prendre conscience d'où viennent ces croyances négatives. 

On peut le trouver très facilement en faisant une séance de psycho-kinésiologie.
 Ensuite, on modifie ces croyances d'enfant et on met en place les croyances d'adulte : vous, aujourd'hui. C'est instantané, votre comportement change. 

Quelques "leçons" pour le faire tout de suite sont détaillées dans les articles : "JE SUIS TROP", dans la catégorie CESSEZ DE VOUS SABOTER, ici sur ce site.
Comment cesser de saboter sa vie ?
Comment je sabote mes relations amoureuses ?
Pourquoi je me sabote ? (travail, carrière)
Faites taire votre petite voix saboteuse





1 commentaire:

  1. tu as bien raison on se crée des croyances et à force on se rabaisse par rapport aux autres

    RépondreSupprimer