Blog pour avancer et évoluer, écrit par une thérapeute en relation d'aide, pour travailler sur vos émotions et surmonter vos blessures de la vie, améliorer vos relations amoureuses et vos relations avec les autres, pardonner, grandir, oublier le passé, réussir dans la vie, vous protéger des personnes toxiques.

Rechercher dans ce blog

dimanche 27 septembre 2015

Exercice pour développer la compassion


Pour développer la compassion ou pour envoyer du réconfort moral aux personnes qui souffrent dans ce monde.
Comment éprouver de la compassion pour une personne lorsque nous avons des réticences ou une antipathie inexpliquée pour elle ? Comment soulager la misère du monde et les événements tragiques qui se passent à l'étranger lorsque nous nous sentons tellement impuissants devant ces drames ?

Il suffit de pratiquer le Le TONGLEN. C'est quoi ?

Le TONGLEN est une pratique de méditation bouddhiste, qui consiste à DONNER ET RECEVOIR, qui  apprend à absorber ce qui est négatif pour le restituer sous forme positive.
Elle renverse notre tendance à être dur, intransigeant, fermé aux autres ou dans le jugement (négatif, surtout...)
Il permet de dépasser nos peurs et nos blocages et de développer notre capacité d'acceptation des événements extérieurs.

S'ouvrir aux autres relève souvent des bonnes intentions. Malheureusement nous avons tous des a priori, des réticences qui nous bloquent au dernier moment.
Pourtant, si l'on veut véritablement nous transformer en profondeur, et évoluer "vers le haut", il faut surmonter ces obstacles et ne plus fuir devant la misère des autres en pensant : de toute façon je ne peux rien faire !

Cette technique peut aussi être décrite comme une égalisation et un échange de soi-même avec l'autre : sur l'inspiration du souffle, on prend sur soi avec compassion la souffrance d'autrui avec le souhait de la diminuer, de la dissoudre, ainsi que l'ignorance qui cause ces problèmes ; et sur l'expiration, on redonne de la bienveillance, de la paix, du soutien moral, de la force, de la consolation ou une belle valeur que l'on désire transmettre,

Tous les êtres doués de sensibilité, sans exception, portent en eux la tendresse inhérente au cœur, la tendance toute naturelle à aimer et à se soucier d’autrui.

Avec le temps et l'expérience,  pour se protéger de la douleur et d’un certain malaise, on dresse de solides barrières capables de masquer sa tendresse et sa vulnérabilité.
C’est pourquoi on se sent souvent aliéné, en colère, agressif.
On ne sait trop comment, à force de rechercher le bonheur, on a créé davantage de souffrance pour soi-même.

Contrairement à d'autres méthodes qui préconisent d'inspirer de l'énergie positive, de l'amour etc. dans le TOGLEN on inspire le négatif pour le restituer en positif. C'est un processus de transformation.

Au lieu de ressasser ses problèmes personnels, ou ceux des autres êtres humains, on se met à la place de ses semblables.
C’est alors que les barrières se mettent à s’écrouler, et que le cœur et l’esprit commencent à s’ouvrir.
C’est une attitude généreuse et bienveillante d’écoute, de réceptivité, de disponibilité, de don.
Que ce soit pour nos problèmes, nos pensées négatives ou pour la souffrance de quelqu'un d'autre.

On inspire et on expire : et cette pulsation qui va et vient et ces allées et venues sont "accueillir et offrir ce qui est". Au rythme du souffle : quand on inspire on accueille, quand on expire on offre.
Les blocages ressentis au départ deviennent, au fur et à mesure des expirations, un germe d'éveil dans notre coeur.
On peut inspirer le sentiment de la fermeture envers l'autre, puis on expire de l'espace, de la détente, du lâcher-prise.

C’est du don sans réserve et immédiat : accueillir l’expérience telle qu’elle est, en inspirant sans blocage, sans réserve, et expirer en donnant, en se donnant, en s’abandonnant sans sans réserve.

On peut visualiser et prendre en charge des souffrances plus ou moins détaillées et envoyer leur opposé.

Se sentir bloqué ou fermé envers une personne ne fait pas obstacle au TOGLEN.
Le fait d'inspirer la situation sous la forme d'un nuage noir jusqu'au centre de notre coeur empêche ce processus de crispation ou de blocage de se produire.

Une sorte de transmutation de noir vers le blanc se produit dans le "chaudron" du coeur.
Le coeur reste ouvert et avec lui la clarté d'esprit, l'intuition, la paix et cela évite la confusion et permet de voir clairement la situation et de bien y répondre.

Plus le temps passe, plus on apprécie cette pratique.
Cet exercice est dans le même esprit que le Ho'oponopono 
ou l'Exercice pour se réconcilier 

Le Nirvana Josette Sauthier
www.josettesauthier.ch

1 commentaire: